Entre le yoga et le Pilates, c’est un cours de remise en forme que je vous propose.

Mon envie est de partager avec vous ma propre expérience : suivre un cours qui fait du bien au mental et au corps.

Pendant les séances, on va pratiquer des exercices qui permettent de prendre conscience de sa posture (comment je me tiens), de sa respiration et de travailler dans le respect des courbes du dos, toujours dans l’étirement. (tonifications de tous les groupes musculaires tout en travaillant sur l’auto grandissement de la colonne vertébrale).

Ce cours renforce les abdominaux en profondeur et rétablit un bon maintient (utilisation de la Méthode de Gasquet*)

Brefs, des séances d’exercices variés qui permettent de se grandir, de s’étirer et de se sentir plus tonique.

Le mieux est de venir essayer un cours !

Contactez-moi au 0486 32 85 31 ou ​Inscription par mail 

Sabine 

* Méthode du docteur Bernadette de Gasquet


Médecin et professeur de yoga, Dr Bernadette de Gasquet associe dans son travail l’approche corporelle, les savoirs traditionnels et la médecine moderne.

L’approche du Dr de Gasquet a des applications non seulement dans la maternité mais dans le travail des abdominaux, la protection du dos, du périnée, la relaxation, la respiration, les problèmes de transit et concerne tous les âges de la vie.

Connue à travers ses livres et la presse grand public, Bernadette de Gasquet fait aussi école auprès des professionnels de la santé et du sport.


Pour se faire un ventre ferme et une taille de guêpe, inutile de forcer. Bien au contraire !

Explications avec le Dr Bernadette de Gasquet, auteure d’”Abdominaux : arrêtez le massacre” 

Pourquoi certains exercices sont-ils à éviter ?

Tous les mouvements qui ont pour effet de rapprocher la tête du bassin ou/et les jambes de la poitrine augmentent la pression abdominale. Cela crée une poussée vers le bas, qui fait sortir le ventre au lieu de le rentrer et affaiblit les muscles profonds de la sangle abdominale (ceux qui maintiennent les organes). Ces mouvements compriment les disques intervertébraux, avec des risques de hernie discale, de lumbago, de sciatique, etc.

Comment bien muscler son ventre ?

La posture est très importante : il faut allonger au maximum la colonne vertébrale. Cela permet de rentrer le ventre sans pousser les organes vers le bas et d’expirer librement. L’idée est de toujours “grandir-mincir”, en remontant le nombril vers le haut. Comme lorsqu’on veut économiser du dentifrice : on roule le tube du bas vers le haut.

Quels sont les principes à respecter ?

Etre toujours dans l’étirement. Les deux extrémités de votre colonne vertébrale (coccyx et sommet de la tête) doivent être le plus loin possible l’une de l’autre. Eviter les séries d’abdominaux qui rapprochent le bassin des épaules. Commencer tous les mouvements par une contraction du périnée (geste pour se retenir d’uriner), pour empêcher une poussée vers le bas et amorcer l’enroulement du ventre. Faire tous les efforts en expirant, du bas vers le haut, en remontant le nombril. Ne jamais travailler sur une inspiration, pour ne pas créer d’hyperpression abdominale.

Comment vérifier que les exercices sont bien faits ?

En mettant une main sur son ventre. Si elle est repoussée et que le ventre se contracte en sortant, c’est que les épaules et le bassin se rapprochent. Si le ventre durcit mais “rentre”, que la taille se creuse, vous êtes bien dans l’étirement. 

Source : ELLE 

http://www.elle.fr/Minceur/News/Sport-et-forme